La Fondation Aquatis est garante des contenus scientifiques et didactiques, la Fondation Aquatis participe aux options stratégiques du projet, le soutient financièrement et est en charge des partenariats avec la communauté scientifique.

UN PROJET UNIQUE

AQUATIS Aquarium-Vivarium Lausanne est un projet unique en Suisse. Consacré aux écosystèmes aquatiques et au vivant, AQUATIS appartient à une nouvelle génération d’espaces alliant loisirs, découvertes et immersion. Plus qu’un aquarium et un vivarium, AQUATIS est un voyage exceptionnel à travers les milieux d’eau douce les plus fascinants de notre planète. Il a pour but la sensibilisation du grand public à la fragilité des écosystèmes aquatiques et promeut une éducation à l’environnement et au développement durable fondée sur l’expérience.
Situé dans une région reconnue pour ses compétences dans le domaine de l’eau et de l’environnement, AQUATIS a la caractéristique d’être un projet à la fois scientifique, technologique, culturel et durable.

Le premier Aquarium-Vivarium d’eau douce de Suisse, d’une capacité de 2 millions de litres, sur un site regroupant un hôtel 3 étoiles supérieur et un centre de conférences, ouvrira ses portes en automne 2017.


UNE PLATEFORME D'ECHANGE

AQUATIS Aquarium-Vivarium Lausanne est une plateforme d’échange qui promeut la protection des écosystèmes et le développement durable.

La Fondation a pour ambition de faire d’AQUATIS le lieu de culture scientifique le plus important de Suisse focalisé sur le thème de l’eau douce. À la fois ludique et pédagogique, l’Aquarium-Vivarium encourage l’apprentissage par l’expérience et vise à développer chez le visiteur une prise de conscience des enjeux environnementaux de notre planète.

Lieu de découverte et d’expérimentation, AQUATIS Aquarium-Vivarium Lausanne poursuit trois missions :

  • Diffuser des connaissances, participer à l’éducation à l’environnement et au développement durable
  • Conserver et préserver des collections vivantes
  • Acquérir des connaissances

Diffuser des connaissances, participer à l’éducation à l’environnement et au développement durable
En créant un centre dédié à l’eau douce, les responsables d’AQUATIS désirent participer au défi de l’éducation au développement durable. Une mise en scène attrayante et immersive invite les visiteurs, et particulièrement le jeune public, à découvrir les milieux aquatiques du monde entier.
Favorisant l’interactivité et l’apprentissage par le jeu, les contenus du parcours de visite sont élaborés avec l’aide des organismes de recherches actifs dans les domaines de la conservation des espèces, de l’environnement, de la gestion de l’eau et de la coopération internationale.

Reflet de l’avancement des travaux réalisés par les spécialistes du domaine, AQUATIS diffuse et met en valeur les connaissances acquises de la communauté scientifique grâce à ses expositions permanentes et temporaires, l’organisation de conférences ainsi qu’au travers de ses activités pédagogiques destinées aux groupes et aux écoles.

Conserver et préserver des collections vivantes
AQUATIS abrite des espèces animales et des végétaux qu’il a la mission de préserver et de faire connaître. Il les présente dans le respect d’une éthique rigoureuse, selon les normes de la World Association of Zoos and Aquariums (WAZA) et le code de déontologie du Conseil international des musées (ICOM).
Il soutient des programmes nationaux et internationaux visant la restauration d’espèces menacées ou la sauvegarde de milieux naturels fragiles.

Acquérir des connaissances
AQUATIS a pour mission d’acquérir et de partager des connaissances sur le thème de l’eau douce et de ses écosystèmes. Il collabore pour cela avec des organisations scientifiques actives dans le domaine comme l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la Convention de Ramsar, l’Université de Lausanne (UNIL) ou l’Université de Genève (UNIGE).


UN VOYAGE EXCEPTIONNEL

À travers un parcours de visite ludique, immersif et interactif, AQUATIS Aquarium-Vivarium Lausanne sensibilise le grand public à la protection de l’environnement. L’ensemble du parcours couvre une superficie totale de 3’500 m2 sur deux niveaux, comprenant une exposition permanente, deux salles d’expositions temporaires ainsi que des espaces pédagogiques.

Premier niveau
AQUATIS consacre un étage entier à la faune aquatique d’eau douce de Suisse et d’Europe.
Le parcours de visite suit le fleuve Rhône, tout au long de son parcours, des Alpes jusqu’à son embouchure en Camargue.
Répartie en 4 espaces géographiques : Alpes, lac Léman, Rhône et Méditerranée, l’exposition aborde des enjeux clefs liés à l’eau douce tels que :

  • Le réchauffement climatique et la fonte des glaciers ;
  • La qualité de l’eau du Léman
  • L’importance de l’hydroélectricité et des micro-turbines dans l’approvisionnement énergétique européen
  • La gestion de la biodiversité en Camargue, à travers l’exemple de la réserve naturelle de la Tour du Valat

Second niveau
La transition entre les étages se fait par la traversée d’un espace dédié à la thématique fascinante de
l’évolution des espèces. Les visiteurs prolongent ensuite leur voyage à la découverte des milieux aquatiques d’eau douce des autres continents de notre planète :

  • L’Afrique et ses grands lacs, connus pour la diversité exceptionnelle de leur faune aquatique. Cet espace présente le Lac Malawi et ses cichlidés colorés ainsi que les grands fleuves africains.
  • L’Asie et ses mangroves avec leur enchevêtrement de branches plongeant dans les eaux saumâtres, ses curieuses rizipiscicultures ainsi que son long fleuve Mékong.
  • L’Océanie et sa Pioneer River, un fleuve se déversant au niveau de la grande barrière de corail. Un écosystème fragile d’une grande importance qui est mis en valeur par le seul grand bassin d’eau de mer du parcours.
  • L’Amérique du Sud et sa forêt inondée d’Amazonie, incroyable réserve de biodiversité de notre planète. Au centre de l’aquarium, une vaste serre tropicale, sur deux niveaux, abrite plantes, arbres et espèces animales de la forêt amazonienne.

À travers ce parcours de visite, l’écotouriste entreprend un tour du monde des écosystèmes d’eau douce et aborde également les grands enjeux du développement durable.


UNE MISSION EDUCATIVE

L’éducation à l’environnement et au développement durable est le but premier de la Fondation Aquatis. Afin d’atteindre cette mission éducative, un programme d’activités pédagogiques et ludiques est financé et mis sur pied au sein d’AQUATIS Aquarium-Vivarium Lausanne.

Offre éducative et pédagogique
La philosophie liée au programme peut se résumer par « Learning by doing ». C’est en expérimentant que l’on apprend le mieux ! Sur la base de ce constat, les dispositifs proposés sont les suivants :

  • Des visites commentées par des spécialistes de différents domaines (eau et environnement, eau et énergie, aspect éthique social) afin de découvrir le parcours de visite sous un angle différent
  • Un espace pédagogiques pour la réalisation d’ateliers (de la simple préparation à la visite aux ateliers sur des thèmes complémentaires au parcours de visite).

Cette offre s’adresse tant aux jeunes en âge de scolarité obligatoire qu’aux adolescents et adultes. En proposant un forum de société, une place où les idées s’échangent, AQUATIS permet aux visiteurs de se forger leur propre opinion sur des thèmes d’actualités.

Standards et partenaires pour l’éducation
Cette offre variée, est conçue par des spécialistes de la vulgarisation en prenant en considération les nouvelles directives en matière d’éducation de l’école obligatoire et du postobligatoire en Suisse. Pour faciliter cette démarche, AQUATIS bénéficie du soutien de partenaires actifs dans le domaine de l’éducation. Les enseignants disposent ainsi gratuitement de matériel pédagogique adapté, facilitant la préparation à la visite de l’institution avec une classe.


UN PROJET DURABLE

Idéalement situé au cœur de l’arc lémanique, une région reconnue pour ses compétences dans le domaine de l’eau et de l’environnement, AQUATIS a la caractéristique d’être un projet à la fois scientifique et culturel. Interface entre la science, la technologie et le grand public, le centre aura un impact et une action novatrice sur l’économie, sur la société et sur le développement durable :

  • Economiquement, il est autonome, ses ressources proviennent des usagers
  • Socialement, il a un rayonnement important auprès du public
  • Architecturalement et dans sa gestion, il minimise son impact sur l’environnement

AQUATIS est un projet :

  • Destiné à apporter la nature en ville, faire connaître et aimer l’eau et les milieux aquatiques d’eau douce pour mieux les protéger
  • Intégré au sein d’un réseau de sciences de la vie et de l’environnement grâce à de nombreux partenaires culturels et scientifiques
  • Placé stratégiquement sur un noeud de transport, il incite à des déplacements respectueux de l’environnement
  • Construit avec des composants optimisés en terme de performances thermiques et aménagé  avec des fluides neutres pour l’environnement
  • Raccordé au réseau de chauffage à distance, lequel repose sur l’incinération des ordures ménagères, il permet l’utilisation d’une énergie renouvelable à faible émission de gaz à effet de serre
  • Pensé pour une gestion centralisée des bâtiments, il fait fonctionner de manière intelligente les synergies et les complémentarités des équipements entre le métro, le parking, l’Aquarium-Vivarium, l’hôtel pour minimiser l’impact sur l’environnement

L'HISTOIRE DU PROJET

Le projet AQUATIS est imaginé à la fin des années 2000 par deux biologistes français, Morgane Labous Simunic et Frédéric Pitaval. Ils sont rejoints par un muséologue suisse, Michel Etter. Soutenus par des organisations scientifiques, les fondateurs trouvent un appui auprès du Groupe Grisoni et du Groupe Boas, deux acteurs majeurs dans l’aménagement d’infrastructures de services. En 2005, la société Aquatis SA (ex AquaEcopole) remporte le concours public d’architecture lancé par la Ville de Lausanne pour l’aménagement du parking-relais Lausanne-Vennes. Le projet repose dès le départ sur un modèle de partenariat public-privé. La Ville de Lausanne met à disposition un terrain par le biais d’un droit de superficie, alors que les deux constructeurs assurent le financement du complexe.

Afin de donner des assises solides et d’assurer une certaine cohérence au projet, la Fondation Aquatis, est créée en 2007. Présidée par l’ancien président du Conseil national, M. Yves Christen, elle est garante des contenus scientifiques et didactiques du projet.

En 2008, le programme architectural, conçu par le bureau d’architectes lausannois Richter-Dahl Rocha & Associés, est mis à l’enquête. Une opposition entraîne une succession de procédures administratives. Elle est l’occasion pour les fondateurs et le président de la Fondation, M. Christen, de revisiter les objectifs fondamentaux du complexe AQUATIS et de mettre au premier plan les préoccupations actuelles en matière de développement durable.

Suite à la décision du Tribunal fédéral en faveur du projet, le Conseil communal lausannois accepte, le 22 novembre 2011, l’octroi du Droit distinct et permanent de superficie. Moins de deux ans plus tard, la première pierre du complexe est posée. Fin 2013, le projet s’enrichit des espèces vivantes du Vivarium de Lausanne qui sont intégrées aux réflexions sur les futures collections du complexe AQUATIS. L’ouverture d’AQUATIS Aquarium-Vivarium Lausanne est prévue pour l’automne 2018.


LES ACTEURS DU PROJET

AQUATIS est un projet scientifique et culturel impliquant collectivités publiques et entreprises privées. La partie immobilière du projet est le fruit d’un partenariat entre la Ville de Lausanne, le Groupe Grisoni et le Groupe BOAS.

La Fondation Aquatis, reconnue d’intérêt public, finance, grâce au soutien de donateurs et sponsors, les programmes aquariologiques et muséologiques du projet. La Fondation se charge également de la direction scientifique et pédagogique du projet.

L’exploitation de l’Aquarium-Vivarium est assurée par l’entreprise Aquatis SA. Celle-ci gère l’Aquarium-Vivarium de manière durable, sans subvention publique à l’exploitation, la majorité de ses recettes provenant des visiteurs bénéficiaires du projet.

Immobilier
Groupe Grisoni, Bulle
Pascal Doutaz
Groupe Boas, Crissier
Bernard Russi

Architecture
Richter – Dahl Rocha & Associés architectes SA, Lausanne
Jacques Richter et Ignacio Dahl Rocha

Programmes scientifiques et pédagogiques
Fondation Aquatis, Lausanne
Yves Christen, président du Conseil de Fondation

Aquariologie
ICeau SA, Lausanne
Frédéric Pitaval et Morgane Labous

Muséographie, contenus
Thematis SA, Vevey
Michel Etter et Elsa Lacroix

Scénographie, décors
AAB Creatime, Mormant, France
Frédéric Ravatin

Exploitation
Aquatis SA, Lausanne
Jean-Marc Meylan, directeur